53 rue du Buisson 59800 Lille
Tél : 03 28 36 29 29 - estime2@wanadoo.fr

Achat - Vente - Estimation - Location - Gestion locative

Agence immobilière Lille

Si vous recherchez un appartement ou une maison dans la ville de Lille ou dans ses environs, vous trouverez un patrimoine d'une exceptionnelle richesse et d'une grande variété : style gothique (églises Saint-Maurice et Sainte-Catherine), édifices renaissants (immeuble du Beaurepaire, maisons de la rue Basse), maniérisme flamand (Vieille Bourse, maison de Gilles de la Boë), style néo-gothique (cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille), ensembles haussmanniens (rue Faidherbe, place de la République) habitations Art Nouveau (Maison Coilliot), architecture néo-lilloise (Nouvelle Bourse), patrimoine industriel réhabilité et ensembles contemporains (quartier d'Euralille). Restauré à partir des années 80, le Vieux-Lille offre à la fois des édifices renaissants de grande qualité, une architecture maniériste flamande richement ornée et colorée et de beaux hôtels particuliers édifiés au XVIIIe siècle. Lille a aussi été une ville industrielle et des programmes de réhabilitation ont remis en valeur maisons ouvrières et anciennes usines. Estime-immo, agence immobilière à Lille, saura vous guider dans vos choix en vous présentant l'attractivité des différents quartiers de la ville, du centre historique aux quartiers résidentiels. 


L'architecture à Lille : une histoire mouvementée, un patrimoine varié 


Avec Estime-immo, découvrez les différents visages de la ville de Lille et les aspects variés de son patrimoine. Ville de garnison très souvent assiégée, Lille a été successivement flamande, française, bourguignonne et espagnole, avant de redevenir définitivement française au terme de la guerre de succession d'Espagne : son architecture variée, qui porte tout à la fois l'empreinte des Flandres, de l'Espagne et du classicisme français, rappelle ces différentes appartenances. Lille a été aussi une cité marchande florissante, avant de devenir, à la faveur de la révolution industrielle, une capitale des industries textiles et mécaniques. À partir des années 1980, la réhabilitation du Vieux-Lille et la redécouverte du patrimoine industriel ont redonné tout son pouvoir d'attractivité à la ville. Dans les années 1990 et 2000, la construction du nouveau quartier d'affaires Euralille, l'arrivée du TGV et de l'Eurostar et le développement d'un pôle étudiant et universitaire ont encore ajouté à ce renouveau patrimonial, architectural et culturel.


Richesse ornementale et chromatique de l'architecture flamande, belle régularité des hôtels particuliers XVIIIe, grandes perspectives haussmanniennes


Que vous recherchiez le charme des briques et des arcatures de l'architecture flamande, la pierre de taille d'un hôtel du XVIIIe, les moulures d'un immeuble haussmannien ou les vastes proportions d'un loft industriel, une grande diversité architecturale s'offrira à vous. S'il ne reste que des vestiges du patrimoine médiéval, c'est le maniérisme flamand du XVIIe siècle qui a laissé le plus d'empreintes dans le Vieux-Lille. Vous trouverez rue Benvignat des maisons dites à arcures en forme d’anses de panier. Construites sur un châssis en bois revêtu de briques roses, ces maisons à un étage sont souvent surmontées de pignons qui ajoutent encore à leur charme. Datant de la même époque, des bâtiments d’inspiration italienne dus à l’architecte flamand Wenceslas Cobergher peuvent se voir rue du Lombard, place des Bleuets, dans l'ensemble des Arbalétriers érigé dans les années 1630, ou dans la maison des Vieux-Hommes construite en 1624, rue de Roubaix. Plus tardive, une troisième tendance d'inspiration maniériste fait la part belle à la sculpture et à l'ornement. On peut l'admirer à la Vieille Bourse conçue par l’architecte Julien Destrée en 1652, dans la maison de Gilles de la Boë édifiée en 1636, place Louise de Bettignies ou dans la rue de la Monnaie. On aime ces façades animées par une riche ornementation polychrome : arcatures en grès, pignons à pas de moineaux, niches surmontées de frontons, colonnes monumentales et colorées. Le XVIIIe siècle voit également éclore à Lille de beaux programmes architecturaux, avec la construction de rangs de maisons complets qui marient un ordonnancement régulier de style classique à une polychromie de tradition lilloise, place aux Oignons ou rue du Palais Rihour. Si vous êtes un amateur des lignes épurées de l'architecture néo-classique de la seconde moitié du XVIIIe siècle, vous serez séduit par l’hôtel d'Avelin, rue Saint-Jacques, ou par l’hôtel Petipas de Walle, rue de l'Hôpital-Militaire : dû à Michel-Joseph Lequeux, il montre des lignes claires avec son grand portail en arc de triomphe flanqué de deux pavillons à ressauts. Si vous recherchez, enfin, un immeuble haussmannien en pierre de taille, avec des moulures et une belle hauteur sous plafond, vous aurez des chances de le trouver place de la République, place Simon Vollant, rue Faidherbe ou boulevard de la Liberté.


Patrimoine industriel et quartiers résidentiels


Estime-Immo, agence immobilière à Lille, pourra également vous faire découvrir toute la richesse du patrimoine industriel lillois. C’est à la fin du XIXe siècle que se développe l’architecture industrielle dans une ville agrandie par l'absorption des communes avoisinantes. Dans le quartier de Moulins, vous trouverez des usines reconverties en immeubles d’habitation ou en centres de loisir. Il reste également des traces de l’habitat ouvrier, avec ses courées typiques et ses petites maisons, dans le quartier de Wazemmes. Découvrez également, dans l'agglomération de Lhomme, les maisons de la cité des cheminots de Lille-La Délivrance, conçues dans un style régionaliste et coloré, dont l’esthétique rompt avec la morne régularité des corons et des cités ouvrières pour s’apparenter au pittoresque des villas balnéaires réservé à la bourgeoisie. Quant à la cité philanthropique de la rue Gantois achevée en 1861 par Émile Vandenbergh, elle pouvait loger près d'un millier d'ouvriers et a fait l'objet d'une restauration de grande qualité. Si vous êtes attaché au style lillois qui mêle caractéristiques Art Déco et inspiration néo-flamande et que l'on voit fleurir dans l'entre-deux-guerres avec le nouvel Hôtel de ville et la Nouvelle Bourse, vous le retrouverez dans la cité-jardin Salengro ou dans les maisons individuelles de la rue du Molinel et de la rue de la Bassée. Construit autour de la citadelle, le quartier Vauban attire de nombreux résidents pour sa situation au bord de la Deûle, ses vastes maisons de maître, ses écoles privées de prestige et ses nombreux parcs et jardins, du "Bois de Boulogne" abritant le zoo de Lille au jardin Vauban, qui offre tous les agréments d'un grand parc à l'anglaise. 


Le patrimoine de Lille raconte une longue histoire et séduit par sa variété. Adressez-vous aux professionnels d'une agence immobilière à Lille qui sauront vous orienter dans la ville et vous guider dans vos choix.